...
autres événements à Romans sur Isère

Amours, Maths et Jeux

Cet évènement a lieu en sous-sol, accès pas un escalier uniquement.
Évènement passé - 2023
23 mai Accueil à partir de 18h50 Soirée : 19h - 22h30
le Fou de la Dame, 8 Place Maurice Faure
26100, Romans sur Isère
Dans l'imaginaire collectif, qui dit "maths" dit "problèmes" ou "calculs". Oui, mais pas seulement !

Lors de cette soirée nous nous attèlerons à changer votre vision des mathématiques. Préparez-vous à aimer, à jouer, à découvrir et à vous questionner... mais surtout à remettre en question ce que vous savez des applications mathématiques.

Faire des Maths, quelle drôle d’idée ?

M. Sylvain GRAVIER (Maths à Modeler / Institut Fourier - UGA - CNRS)
Pour répondre à cette question on regarde à quoi servent les mathématiques et on montre alors des domaines d’application souvent variés et parfois avec une connotation artistique.
Mais au fait, c’est quoi "faire des maths" ? Pour y répondre je vais vous proposer de s’attaquer à un problème accessible à tous et dont certaines résolutions ne requièrent aucune connaissance technique. Nous discuterons ensuite sur ce que vous avez fait.

Relation amoureuses : le bonheur en équations

M. Laurent PUJO-MENJOUET (Maître de conférence en Mathématiques)
A partir de travaux préliminaires des années 90 sur la dynamique de l’amour nous proposerons plusieurs approches de modélisations des relations amoureuses: nous parlerons du mensonge et des triangles amoureux, nous explorerons même nos sentiments comme une espèce écologique en danger.
Puis, nous nous pencherons sur les liens couples-célibataires pour montrer l'apparition de structures semblables aux structures de Turing (ex: les tâches sur la peau des léopards).

Couples, célibataires, les relations amoureuses solides et épanouies n’auront plus aucun secret pour vous grâce aux mathématiques.

Frustré.e.s!

M. Benjamin CANALS (chercheur CNRS - Institut Néel)
Un magnet de frigo, c’est un ensemble de boussoles microscopiques qui se comportent toutes de la même façon. On aurait tort de croire que le fait de pouvoir le faire, de pouvoir se comporter de la même façon, est une alternative qui va de soi. Mes recherches concernent la frustration géométrique, et elles s’intéressent aux situations où, justement, ces boussoles sont empêchées, contrariées… frustrées!
Et il en découle des phénomènes exotiques : nouveaux états de la matière, flèche du temps contrariée (Mc Fly, si tu nous lis), etc. S’épanouir dans la frustration, c’était pas gagné. Et pourtant.

Un grand MERCI à nos soutiens et sponsors

La Cordo, la librairie des Cordeliers, Max Vincent et l'imprimerie Blachon soutiennent la seconde édition romanaise de Pint of Science.
Mathieu et son équipe qui nous accueillent et nous régalent au Fou de la Dame.
L'institut Camille Jordan pour la venue de Laurent Pujo-Menjouet.

MERCI !
© les contributeurs OpenStreetMap